• Ce que n'est pas le Vittoz...

    L'extrait que vous lirez ci-dessous est une réponse sur un forum Internet, à un message lu à propos du Vittoz, comportant des mélanges entre Vittoz, concentrations du Yoga, spiritualité, gourous, etc...

    Cette réponse m'a semblé utile ; je n'ai pas voulu laisser écrire n'importe quoi, sur la Méthode Vittoz, sans réagir.

    "Je ne peux pas approuver sans réserve les propos que je lis sur toute cette page à plusieurs égards :

    - Les exercices ainsi présentés laisseraient croire qu'il suffit de commencer le travail Vittoz par des "éliminations" car c'est ainsi que s'appellent ces exercices, pour faire du Vittoz utilement. Ces exercices viennent en principe bien après que la "réceptivité" Vittoz soit acquise, et c'est justement cette réceptivité qui est le coeur de la méthode (du chemin). La réceptivité Vittoz ne ressemble pas aux concentrations prônées dans d'autres méthodes tout aussi honorables que le Vittoz. Elle est une réception consciente des sensations captées par les récepteurs sensoriels que sont par exemple les yeux, les oreilles, la peau etc. Le travail consiste à recevoir ces sensations sans les juger, sans les nommer même, mais n'en nommer que, après les avoir senties, ce qu'elles sont : du chaud, du froid, du mou, du dur, un son aigu, etc. Cet état de réceptivité est à la base d'une méthode qui permet de dissocier ce qui est senti (sensations), ce qui est ressenti (émotions), ce qui est pensé ou "représenté" si je prends le terme de Freud (mental). Le retour à cet état de toute petite enfance - la sensation aussi pure que possible, de manière consentie et répétée en en étant conscient, permet de rentrer en contact avec soi-même, avec l'environnement et avec les autres, en limitant les déformations qu'occasionnent les interprétations venues des émotions et des croyances. Bien entendu, je ne décris là que le début de la démarche. Il serait trop long ici de décrire plus avant. Je précise, cela coule de ce que j'écris plus haut, que la méthode ne comporte aucun contenu spirituel ou religieux, aucune croyance mystique ou autre. Elle ne génère aucune dépendance.

    - Il va de soi que je ne saurais être d'accord quand à l'appellation de "gourou" pour ce qui est des praticiens de cette méthode, en tout cas, pour ceux que je connais et qui m'ont, pour certains, formée : ils sont issus de Vittoz irdc ou de l'Association Roger Vittoz. Ils sont honnêtes et observent une déontologie rigoureuse. Ils exercent sous supervision, bien entendu."

    Agnès Robert, le 18 janvier 2011.

    « Le Massage Assis Minute®Vittoz et Ordinateur, chez Edilivre »

    Tags Tags : , , , ,